Algues ABC

Les algues flottantes

Comme prolifération ou explosion d'algues, on désigne une propagation soudaine et excessive des algues ou cyanobactéries dans un plan d'eau. L'eau atteinte d’une telle contamination devient verte, trouble et « laiteuse ». La principale cause est souvent une sur-fertilisation de l'eau plus un taux élevé de phosphate. Au sens étroit, nous parlons de prolifération, lors d’un développement excessif d’une certaine ou de plusieurs espèces d'algues, caractérisée par leur accumulation sur ou au-dessous de la surface de l'eau. La prolifération d'algues affaiblit considérablement la pénétration de lumière qui atteint alors à peine une profondeur suffisante pour la photosynthèse. L’eau devient pauvre en oxygène consommé à la fois par les algues submergées et une population aquatique croissante. En outre, les algues produisent souvent des substances toxiques dangereuses pour toute forme de vie y compris l’homme (exp. microcystines).

 

Les algues filamenteuses

Les algues filamenteuses sont un problème commun pour bassins, lacs et autres plans d'eau. La couverture visible à l'œil nu ; ressemblant à des touffes, du coton ou de nattes de filaments ; est formée par un groupement d’algues ramifié ou non-ramifié. Dans les bio-piscines on rencontre souvent les algues zygophycées ou filamenteuses vertes. Dans de rares cas, des diatomées filamenteuses et de cyanobactéries (algues bleu-vertes). Contrairement aux croyances courantes, les algues filamenteuses ne sont pas toujours un indice d'eutrophisation ; elles se développent surtout en plein soleil, même dans des eaux pauvres en éléments nutritifs. Les algues peuvent appartenir à des différents groupes. Pour aboutir à une élimination réussie de ces algues filamenteuses dans les bassins, ruisseaux et eaux peu profondes, nous vous recommandons notre produit original Killer-d’Algues Filamenteuses. Ce granulé écologique de haute qualité agit immédiatement lors d’une application ciblée. Il et est tout simplement saupoudré sur les filaments d’algues.

 

Les algues Zygophycées

Cette famille comprend plus de 2000 sortes, appartenant en majorité au groupe d’algues vertes d'eau douce. Les algues zygophycées comprennent les Mésotaeniales, Desmidiales (exp. Spirogyra). Ces algues forment de filaments non ramifié d'une lignée cellulaire qui se décomposent facilement en cellules individuelles. Les cellules ont un diamètre de 4 à 20 micromètres et jusqu'à 500 microns de long. Les cellules sont en forme de tige à section circulaire. Elles n'ont pas une constriction centrale, le noyau se trouve au centre. Elles possèdent un, deux ou plusieurs chloroplastes en forme de plaque axiale. Les chloroplastes ont des rails longitudinaux et plusieurs pyrénoïdes visibles. Les parois cellulaires sont poreuses, les murs sont souvent épineux et partiellement composés d'anneaux cylindriques. La reproduction asexuée s’effectue par division, rupture du fil ; ou par transformation en hypnospores à parois épaisses ; la reproduction sexuée s’effectue par conjugaison, caractéristique pour les algues Zygnematophyceae. Le zygote est sphérique et reste dans le canal de conjugaison.

 

Algues sphériques

Les algues sphériques aussi connues comme balles d’algues, sont une sorte d'algues bien répandue dans les lacs et bassins ; flottant ou aux bords. C’est une sorte d’algues d'eau douce de la famille de cyanobactéries resp. des cyanophytes (algues bleu-vert) formant des colonies étonnantes de boules gélatineuses, qui rappelle en cohérence externe et en apparence à un fruit, comme un grain de raisin ou une petite prune. L’espèce Nostoc est composée de longs filaments non ramifiés et flexibles ou de rubans cellulaires. Les algues sphériques ont tendance à croître dans les eaux à taux élevé de nitrate et phosphate. Lors de l’élimination ; il faut éviter leur explosion ; sinon la plupart des spores retombent dans l'eau reformant de nouvelles colonies. Il est préférable de les éliminer avec un objet arrondi ou des poissons qui les dévorent.

 

Les algues bleu-vert

Scientifiquement, il s’agit plutôt de cyanobactéries que d’algues mêmes. Comme il existe de nombreux types d'algues bleu-vert, il est presque très difficile de définir les causes de prolifération et par suite de prendre les contre-mesures nécessaires. Les algues bleu-vert se trouvent dans les eaux douces et dures. Ils poussent bien sur les sols sableux ainsi que sur le gravier. Les conditions d’une croissance excessive des cyanobactéries sont nombreuses et pas toujours facile à préciser. Un taux élevé de phosphate et de nutriments, comme par exemple dans les eaux usées non traitées avec des résidus de détergents favorisent, liées à des températures d'eau élevées, le développement des bactéries. C’est pour cela, le taux de phosphate dans l'eau doit être gardé aussi faible que possible. En fait, ces organismes ne possédant un noyau cellulaire sont des bactéries, plus précisément des cyanobactéries. Typique reste leur façon de se propager, elles forment un tapis visqueux couvrant les feuilles des plantes aquatiques, pierres et gravier. On les trouve même parfois flottant à la surface. On les reconnait par leur couleur vert à bleu-vert foncé, parfois également noir. Ce qui est commun parmi les différents types, c'est qu'ils produisent des toxines abimant toute forme de vie, si on les laisse se propager.

Quellen: http://www.scalare-fulda.de - http://upload.wikimedia.org